Huile de noix

Gastronomie :

L'huile de noix apporte sa note à la fois sucrée et amère dans les salades, en vinaigrette légèrement corsée avec du vinaigre Balsamique. Elle est irrésistible sur des poissons grillés ou dans des plats mijotés tels qu coq au vin, bouf bourguignon, .Enfin, elle accompagne parfaitement les fromages.

Conservez-la dans la porte du réfrigérateur ou dans endroit frais et sombre pour qu'elle garde toutes ses qualités.

Botanique :

Le noyer commun, Juglans regia, appartient à la famille des Juglandacées. C'est un grand arbre, mesurant entre 10 et 30 mètres de haut. Originaire du Proche-Orient, on le rencontre en Europe, notamment en France où il est cultivé dans la quasi totalité des régions, sur des sols riches et profonds, entre 0 et 2000 mètres.
Son fruit comprend le "brou" ou "écale", grosse drupe arrondie, et le noyau, appelé communément "noix". La noix est composée d'une enveloppe dure à deux valves, la coque, et d'une amande divisée en quatre lobes, appelés les cerneaux. Eux seuls sont comestibles et servent à fournir une huile fluide, légèrement verdâtre et de saveur agréable.

Intérêt diététique :

L'huile de noix est l'une des plus intéressantes du fait de la présence de l'acide alpha-linolénique dit acide gras essentiel car il est indispensable à notre santé et notre organisme ne peut pas le synthétiser.
L'acide alpha-linolénique est le précurseur des Oméga-3. Rares sont les huiles qui ont le privilège de le contenir en dehors de l'huile de colza ou l'huile de noix.

Les Oméga-3 sont formidablement importants pour le cour et les vaisseaux sanguins . Ils s'opposent en effet à la formation de caillots dans les artères, réduisent l'hypertension, annihilent les triglycérides en excès, modèrent l'inflammation. Ils contribuent à diminuer le risque cardio-vasculaire sans pour autant abaisser le cholestérol.

Il ne faut pas oublier le rôle majeur des Oméga-3 pour le fonctionnement harmonieux du cerveau . En effet, le cerveau fonctionne avec du gras, en grande partie d'origine strictement alimentaire ! Le cerveau est d'ailleurs l'organe le plus riche en gras, et en particulier en Oméga-3. Il intervient dans la prévention de la dépression, de certaines démences notamment celle de la maladie d'Alzheimer.

Notre consommation spontanée d'acide alpha-linolénique est en général moins de la moitié de nos besoins ; Une cuillère à soupe d'huile de noix ou de colza par jour peut compenser l'insuffisance.
Par ailleurs, l'huile de noix est riche en magnésium, en fer, en vitamines B6 et E.

Intérêt cosmétique :

L'huile de noix, de par son apport en vitamine B6, est bénéfique pour les cheveux. Par ailleurs, les massages à l'huile de noix sont conseillés pour les enfants rachitiques ou anémiques, souffrant de troubles de la croissance.


Note de dégustation

COULEUR : Jaune dorée légèrement ambrée

ARÔMES : Moyennement expressif et assez complexe, associant grillé et végétal (amande, foin, fleur séchée, pistache)

SAVEURS : Réservée, moyennement grasse ; difficile d'évaluation en début de bouche se révélant plutôt en milieu et fin de bouche toujours sur la combinaison grillé/végétal ; longueur moyenne mais complexe

CONCLUSION / HARMONIE : Huile agréable, typée en accompagnement de salade verte, haricot vert, céleri râpé, carotte , crudités amères.